Stratégie du poker des Caraïbes

Le célèbre jeu de cartes qu’est le poker attire de nombreux joueurs de par le monde. De même, grâce à cette popularité, le poker se présente sous différentes variantes pour donner plus de possibilités de jeu au public, dont une partie aura une préférence pour telle variantes et une autre pour la suivante. Le poker des Caraïbes, à l'origine joué sur les bateaux de croisière aux Antilles, est l'une de ces variantes maintenant disponible dans les casinos en ligne.

Le poker des caraïbes en quelques mots

La part du casino

Le poker des caraïbes se qualifie d’emblée par sa relation avec la marge de la maison, c’est-à-dire le casino dans lequel vous jouez. Au poker des Caraïbes, qu’on appelle également le « carribean stud poker » et qui existe sous une autre version (le stud poker light), cette marge est de 5,26% au maximum. A la fin du jeu donc, vous verrez amputer votre gain de ce pourcentage.

Deux variantes

Il y a deux variantes de poker des caraïbes : le poker des caraïbes à cinq cartes, et la variante à trois cartes qui s’appelle le « stud carribbean light ». Pour les deux, les règles sont les mêmes. Il s’agit de faire une première mise avant la donne des cinq cartes s’il s’agit de la variante la plus courante. La particularité se définit d’ores et déjà dans la façon de distribuer les cartes, qui ne pourront d’ailleurs plus être changées : les cartes des joueurs ne peuvent être visibles que par eux-même, et pour le donneur, une seule parmi les cinq cartes est découverte.

Déroulement de la partie

Chaque joueur pouvant donc voir une carte du donneur, il pourra décider de passer sa mise s’il juge cela nécessaire, ou relancer en fonction de sa propre analyse basée sur cette carte visible et sur son propre jeu. En prenant la décision de passer, vous perdrez à la fois votre mise initiale et vos cartes. Dans le cas où vous décidez de relancer, vous serez alors amené à placer le double de votre première mise dans la zone indiquée sur le casino en ligne.

On dévoile les cartes

Après la mise, les cartes de chaque joueur peuvent maintenant être visibles. En fonction des cartes du donneur, la partie prendra ou non une autre tournure. Un roi et un as doivent au moins composer la main de ce dernier, sinon il doit passer, ce qui entraîne aussi le paiement de leurs mises initiales respectives aux autres joueurs. Si après comparaison, la main du joueur est gagnante, ses gains seront définis par une table de paiement. Si c’est la main du donneur qui est gagnante, c’est la maison qui empoche les mises. Il n’est donc pas inutile de comprendre en partie les règles du poker des caraïbes pour pouvoir également en comprendre les stratégies.

Des stratégies bien spécifiques

Main avec As et Roi minimum

La première stratégie qui s’impose est de déterminer si votre main est forte ou non : elle doit au minimum être composée d’un As-roi pour être forte. Si ce n’est donc pas le cas, vous devez passer. Mais si vous avez un As-roi avec en plus une carte identique celle non cachée du donneur, vous pouvez appeler. Cette décision est aussi valable si vous avez au moins une paire qui compose votre main. De même, la décision de relancer est parfaitement valable dans ce cas de figure.

Main faible

Si votre main est peu importante, vous devrez passer les petites paires (2,3,4 ...), qui plus est si la carte visible du casino est un As ou un Roi, il vous est également déconseillé de faire une mise sur le jackpot progressif si son montant est peu important. Finalement, pour toujours réduire au mieux l’avantage de la maison, ne faites pas de seconde mise systématiquement, ceci permettant en même temps à votre bankroll de durer autant que possible et d'en profiter quand la chance vous sourira enfin, car sachez qu'au poker elle arrive toujours à un moment donné!


Alex "10" Martinez à votre écoute!

Alex martinez live_chat
Vous avez une question à propos du poker?
Quelque soit votre niveau, Alex "10" Martinez, spécialiste dans l'apprentissage du poker, est à votre écoute du Lundi au Vendredi de 9h à 18h !
Close