Règles du poker

Règles standards du poker

Cette page est dédiée à ceux qui débutent dans le poker. L’article vous permettra de se familiariser avec les bases des règles de jeu, d’apprendre les termes propres au poker et d’apprivoiser les différentes techniques pour gagner haut la main.

Connaissances de base avant de commencer à jouer une partie

Les débuts au poker

Le poker est un jeu de cartes qui allie à la fois stratégie et amusement. Les jetons symbolisent l’argent. L’objectif de ce jeu est de prendre un maximum de jetons aux joueurs adverses. Généralement, le poker se joue autour d’une table ronde ou ovale. Le poker nécessite deux à dix joueurs, tout dépend du jeu de poker que la table décide d’appliquer.

Le donneur ou le brasseur est celui qui distribue les cartes. Si la table contient un croupier, il n’est pas nécessaire de désigner le donneur. Le tour de table se fait dans le sens des aiguilles d’une montre à partir du donneur. Suivant le jeu de poker choisi, chaque joueur recevra un certain nombre de cartes (exemple 2 en Texas Hold’Em ou 5 en Draw), que l’on appelle communément une main de poker.

Distribution des cartes

Deux manières de distribuer les cartes existent. Soit la distribution est commune à tous les joueurs ou privative, soit fermée ou ouverte. Lorsque la distribution est fermée, la visibilité des cartes est le privilège de son propriétaire. Si elle est ouverte, chacun peut consulter les cartes de l’autre.

Comme poker fermé, on peut citer le Nullot fermé, le Deuce to seven ou le Draw. Ce dernier est particulièrement adapté aux débutants. Parallèlement, dans le poker à cartes communes, le Texas Hold’Em est sans aucun doute le plus apprécié des professionnels. C’est celui que les organisateurs de tournois privilégient. Viennent ensuite l’Omaha, l’Aviation, l’Irish ou le Pineaple.

Entrer plus en détails dans le jeu de poker

Les variantes, quelques précisions

Le poker est un jeu relativement facile à apprendre. Cependant, pour maîtriser les variantes et les techniques, il vous faudra un certain temps. Si vous débutez, il est conseillé de s’appuyer sur les règles de base, puis, se diriger petit à petit vers les différentes variantes. Trois grandes familles de variantes se distinguent. Lorsque c’est le joueur ayant la main la plus forte qui gagne, c’est la variante high. Une variante low donnera la victoire à la main la plus faible. Les joueurs peuvent décider de prendre en compte les deux variantes en même temps. Dans ce cas, la variante sera jouée high/low. Lorsque vous remportez la mise de vos adversaires, cela s’appelle le pot. Rien ne presse, maîtrisez d’abord les bases et vous pourrez ensuite monter de niveau. Pour commencer, gardez à l’esprit que c’est celui qui possède les meilleures cartes qui gagne.

Les mises au poker

Avant de débuter la partie, chaque joueur devra placer des mises forcées. On distingue trois sortes de mises : les blindes, les antes et le bring-in. Laquelle choisir ? En règle générale, tout dépend des variantes que vous décidez de jouer. Il convient donc de s’entendre à l’avance sur les variantes.

Dans le cas des blind, il est du devoir des deux joueurs placés à gauche du donneur d’installer les mises. Le premier étalera le small blind, le deuxième, le big blind. L’ante quant à elle, consiste à obliger chaque joueur de la table à placer la mise. Le bring-in est un peu particulier. Il est le plus utilisé dans le poker stud. Celui qui possède la carte ouverte la plus faible aura pour rôle de définir la mise que chaque joueur devra poser. On peut utiliser une seule des mises ou directement les deux à la fois.

Où jouer au poker ?

Vous aurez la possibilité de le faire dans les cercles de jeux, les casinos, ou tout simplement devant votre ordinateur. Plusieurs sites Internet offrent des parties de jeu pour s’entraîner mais aussi des parties payantes. A vous de faire le bon choix. Il est recommandé de débuter par des entraînements sur les sites Internet.

Un site de poker en ligne gratuit qui vous offre la possibilté de jouer gratuitement et apprendre le poker avec l'aide des pros de ce jeu.

Il n’est pas interdit de faire voguer son imagination, de créer ses propres variantes au poker. Mais encore une fois, maîtrisez d’abord les bases et les régles poker. Les avis sont partagés quant à la réelle difficulté du jeu. Certains parlent de simplicité, d’autres de stratégies et de réflexion profonde.


Règles du 5 card stud poker

Jeu de carte créé en 1850, le five card stud poker est l’un des plus vieux jeux poker. Pourtant, il est toujours très apprécié par les joueurs. Il se joue avec deux à dix participants, qui doivent chacun avoir en main quatre cartes ouvertes, ainsi qu’une carte fermée. Néanmoins, avant d’empocher le pot, il reste primordial d’obtenir la meilleure combinaison possible.

Les étapes du 5 card stud poker.

Le début du jeu : l’ante et le bring in.

L’ante est une mise forcé, que chaque joueur doit obligatoirement payer, avant le partage des cartes. Il est, le plus souvent, évalué par les responsables de la salle de jeu, ou les participants, selon les limites de la table. Néanmoins, pour les tables de 0,5$ à 1$, il n’y a jamais d’ante.

Après le dépôt de l’ante, la distribution des cartes commence. Pour ce premier partage, le dealer offre, à chaque joueur, une carte fermée, nommée « hole card », ainsi qu’une carte ouverte, appelée « up card ». Puis, le premier tour d’enchère débute avec le joueur qui reçoit la carte visible la plus faible, déterminée par son rang (un 2, un valet, …), ou par sa couleur (Pique, cœur, carreau, trèfle), s’il y a égalité de rang. Cette mise est nommée le « bring in ». D’habitude, la somme déposée est toujours la moitié de la limite basse. C’est-à-dire que pour une table de 10$ à 20$, le bring in est de 5$. Ensuite, les enchères continuent suivant le sens des aiguilles d’une montre, jusqu’à ce que chaque joueur ait misé la même somme.

La troisième rue, jusqu’au showdown.

Suite au premier tour d’enchères, le dealer partage une autre carte ouverte à tous les participants. Cette deuxième carte ouverte est appelée « troisième rue ». A la fin de la distribution, le second tour d’enchères commence suivant les règles générales du 5 card stud poker. Le jeu continu, ainsi, avec la « quatrième rue » (partage de la troisième carte ouverte), suivit du troisième tour d’enchère et la « rivière » (distribution de la dernière up card), suivit des enchères finales.

Lorsque la dernière enchère se termine, chaque joueur doit abattre sa carte fermée, afin de déterminer celui qui remporte la partie. C’est le « showdown ». Lors de cet abattage des cartes, c’est le dernier participant à avoir relancé, qui montre son jeu, en premier. S’il n’y a pas eu de relance, c’est le joueur qui a initié les mises qui commence, ou, sinon, c’est celui qui a la plus forte combinaison, parmi les cartes visibles. Néanmoins, si aucun participant n’a pu former une combinaison gagnante, le pot est donné à celui qui possède la carte la plus forte. En cas d’égalité, c’est la deuxième carte la plus forte qui détermine le vainqueur.

Les règles générales du 5 card stud poker.

L’objectif du jeu.

Dans cette variante, le but est de créer la meilleure combinaison possible de cinq cartes, suivant les combinaisons classique au poker. Ainsi, par ordre décroissant, il y a la quinte royale, la quinte flush, le carré, le full, la couleur, la quinte, le brelan, la double paire, la paire et la carte haute.

Les règles générales sur les enchères.

Au five card stud poker, les enchères présentent quelques particularités. Tout d’abord, après la première enchère, chaque participant a l’opportunité d’abandonner, de relancer, ou de suivre. Cependant, cette dernière option n’est permise que lors du premier et du dernier tour d’enchères. Ensuite, pour chaque tour, les joueurs n’ont droit qu’à quatre mises, comprenant l’enchère, les deux relances, et le plafonnement. Il est, également, important de préciser qu’à partir de la deuxième distribution des cartes, c’est celui qui a la carte visible la plus forte qui débute les enchères, contrairement au bring in. Et pour finir, seulement pour les deux premiers tours, la mise maximum est la limite basse. La seule exception est l'existence d'une paire visible, au « troisième rue », permettant la montée de la mise, et des relances, jusqu'à la limite haute.


Règles du 7 card stud poker

Comme son nom l’indique, le seven card stud poker est un jeu de poker qui se joue avec sept cartes, distribuées à chaque joueur. Parmi ces cartes, trois sont fermées, et quatre sont ouvertes. Ces dernières étant visibles par tous les joueurs de la table. Ainsi, afin de remporter le pot, les participants doivent avoir comme main, une combinaison de cinq cartes faites à partir des sept disponibles. Ces combinaisons suivant les règles standards du poker.

Les règles générales du 7 card stud poker.

L’objectif du jeu.

Comme indiqué précédemment, l’objectif principale de cette variante du poker est de remporter le pot, en réussissant à faire une combinaison forte de cinq cartes. Pour obtenir cette main, le joueur a la possibilité d’utiliser, et de rejeter n’importe quelle carte parmi les sept distribuées. Le plus important étant de faire une bonne combinaison, allant de la paire, jusqu’à la quinte royale.

Les tours d’enchères.

Au seven card stud poker, les enchères sont toujours limitées. C’est-à-dire qu’il y a une limite haute et une limite basse. A l’exemple des tables de 10$/20$. Suivant ces limites, les deux premiers tours d’enchères sont toujours fixés à la limite basse, alors que les trois derniers sont fixés à la limite haute. Cependant, l’apparition d’une paire, lors de la « quatrième rue », permet l’utilisation de la limite haute, dès le deuxième tour. Ainsi, les tours d’enchères, tout au long de la partie, sont limités à cinq. Néanmoins, dans le cas où un joueurs relance, et qu’aucun autre ne suit, le jeu arrive immédiatement à son terme. Donc, il peut y avoir moins de cinq tours, mais jamais plus. Et, durant chacun de ces tours, il est possible d’effectuer quatre mises, comprenant, notamment, une enchère deux relances et un plafonnement. A la fin de cette dernière mise autorisée, les participants ne peuvent plus que suivre, ou abandonner.

La particularité du showdown, ou abattage de carte.

Durant de rares circonstances, où les huit joueurs atteignent tous la fin des cinq tours, une règle particulière se présente. En effet, comme, à ce stade, un paquet de 52 cartes ne suffit plus pour donner la dernière carte (rivière), à chaque participant, les règles du stud à sept cartes stipulent qu’une seule carte rivière sera utilisée, pour tous les joueurs. Cette dernière carte est, donc, une carte commune.

Les étapes du seven card stud poker.

Le commencement du jeu : l’ante et la troisième rue.

Cette variété du poker commence toujours par le dépôt d’un ante. D’une certaine manière, il s’agit d’une mise que chaque joueur doit placer avant la distribution des cartes. Sa valeur est, le plus souvent, déterminée par les joueurs eux-mêmes, ou bien, par la salle de jeux. Puis, la distribution des cartes commence, et chaque joueur reçoit deux cartes face cachée, ainsi qu’une carte visible par tous, le « door card ». C’est celui qui reçoit le door card le plus faible qui commence alors les enchères en plaçant le bring in, dont la valeur est fixée entre le cinquième et la moitié de la petite limite. Le reste des participants peut, par la suite, soit suivre, soit relancer, soit abandonner. C’est ce premier tour d’enchères que l’on nomme, dans le jargon du poker, la « troisième rue ».

La quatrième rue jusqu’au showdown.

Après la troisième rue, une autre carte ouverte est distribuée, suivit de deux autres, respectivement à la fin du deuxième, et du troisième tour d’enchères. Ces deux prochains tours sont communément nommés « quatrième rue » et « cinquième rue ». Ensuite, la « sixième rue », ou quatrième tour d’enchères commence, avant la distribution de la septième carte, qui sera fermée. Il s'agit de la « rivière ». Les participants forment alors leurs combinaisons, et placent une dernière mise. Après, ils abattent leurs cartes, en commençant par le dernier relanceur, pour déterminer le vainqueur, c'est le showdown. En cas d’égalité, le pot est divisé.


Règles du Omaha poker

Comme pour la majorité des jeux de poker, le omaha exige comme main, une combinaison de cinq cartes. Pour les obtenir, les joueurs disposent, chacun, de quatre cartes face cachée, ainsi que de cinq cartes communes, visibles par tous. Parmi ces neuf cartes, pour faire leurs combinaisons, ils doivent impérativement choisir deux cartes fermées, et trois cartes ouvertes. Et, cela doit être fait au bout de quatre tours d’enchères.

La manière de jouer au omaha poker.

Le button et les blinds.

Avant le début de chaque partie, il est nécessaire de déterminer un dealer parmi les participants. Pour ce faire, un disque, nommé « button », choisira le dealer, qui changera en suivant le sens des aiguilles d’une montre. Après, les blinds, ou mises forcées sont déposées. La petite blind, d’une valeur égale à la moitié de la petite limite, est placée par le joueur à gauche du dealer. Quant à la grosse blind, égale à la petite limite, c’est le participant, à gauche de celui qui a déposé la petite blind, qui la pose.

Le déroulement du jeu.

Le jeu débute réellement lorsque le dealer distribue quatre cartes fermées, appelées poket cards, à chacun des joueurs présent à la table, en commençant par celui qui a déposé la petite blind, pour terminer avec lui. Le premier tour d’enchère commence alors avec le participant qui se trouve à gauche de celui qui a déposé la grosse blind. Et, continue ainsi vers la gauche. A la fin de ce premier tour, le dealer place trois cartes communes, visibles par tous, sur la table. Il s’agit des cartes du « flop ». Ensuite, le deuxième tour d’enchère commence avec le joueur qui se trouve à sa gauche. Puis, une quatrième carte ouverte est placé sur la table, avant le début du troisième tour d’enchère. Cette carte est appelée « tournant » ou "turn". Lorsque ce troisième tour se termine, la cinquième carte ouverte, appelée aussi « rivière » ou "river", est posée. Les joueurs effectuent alors un dernier pari, avant de dévoiler leurs mains. Ainsi, ils abattent leurs cartes pour déterminer le vainqueur, suivant les règles du omaha, vu précédemment. S’il y a des ex-æquo, le pot sera partagé, à part égale, entre ceux-là.

Les règles particulières du omaha poker.

Le omaha high et le omaha high-low.

Le omaha poker présente deux variétés connu sous le nom de omaha high, et de omaha high-low ou hi-lo. Pour le omaha high, il est possible de dire que c’est le omaha classique. C’est-à-dire que pour gagner, il suffit d’obtenir la plus forte combinaison. Par contre, pour le omaha hi-lo, les règles sont quelque peu différentes. En effet, pour cette deuxième variété, le pot est remporté, aussi bien par le joueur qui a la combinaison de carte la plus forte, que par celui qui a la main la plus faible. Les gains sont donc partagés. Cependant, il est important de préciser que, pour la combinaison la plus faible, elle ne peut être acceptée que si les cartes sont en dessous de 8. Il est également possible qu’un joueur possède, en même temps, la plus forte et la plus faible combinaison de cartes, il remporte ainsi la totalité de la mise.

Les similitudes du omaha poker avec le texas hold’em.

Avant toutes choses, il est nécessaire de préciser que le omaha est une variante du poker qui s’est basé, à l’origine, sur les règles du texas hold’em. Cependant, la grande différence se place dans le fait que, dans le texas hold’em, le joueur peut combiner n’importe quelle carte distribuée. Or, pour le omaha, il faut obligatoirement combiner deux cartes fermées et trois cartes communes.

Les enchères au Omaha poker.

Lors de chaque tour d’enchères, les joueurs ont le choix entre suivre, abandonner ou relancer à trois, ou quatre reprise. Mais, pour le tour final, s'il n'y a plus que deux participants (heads up), les relances sont illimitées. Et, pour les deux premiers tours, la limite est la petite blind, contrairement aux deux derniers, qui sont limités par la grosse blind.


Les combinaisons

Les règles du texas hold’em

Mêlant, en même temps, une version plus attractive du seven card stud poker, et une version plus complexe du omaha poker, le texas hold’em est un jeu intéressant nécessitant une combinaison de cinq cartes dans un total de sept. Pour cela, chaque joueur a le choix de faire une combinaison avec deux cartes fermées et cinq cartes communes. Le jeu se déroule en quatre tours d’enchères. Néanmoins, il peut prendre fin plus tôt, si une mise n’est pas suivit.

Les étapes du Texas hold’em poker.

Le blind et le surblind.

Comme pour le omaha, il est préalablement nécessaire de choisir un dealer, parmi les participants, celui-ci distribuera les cartes et sera au « button ». Après, les deux participants qui se situent à gauche du dealer doivent effectuer des paris, dont le montant diffère suivant les joueurs. Ces paris sont nommés, respectivement, « grosse blind » et « petite blind ». Avant de distribuer les cartes, en allant vers la gauche, le dealer les bats, et ensuite les fait couper par le joueur qui se situe à sa gauche. Le donneur offre d’abord les deux cartes fermées, en les partageant un par un. Puis, le premier tour d’enchère commence par celui qui se trouve à gauche du joueur ayant déposé le gros blind. Les participants ont alors le choix entre abandonner, relancer, suivre, ou encore passer.

Les flop et l’abattage de carte.

A la fin du premier tour d’enchères, le dealer met sur la table les trois premières cartes communes, appelées « flop ». A partir de là, tous les tours d’enchères débutent toujours avec le joueur qui se trouve à gauche du dealer, en suivant le sens des aiguilles d’une montre. Par la suite, une carte commune est encore placée (le "turn"), suivit par le troisième tour d’enchères. Puis, le dealer pose la cinquième et dernière carte commune, appelée « cinquième rue » ou « rivière », avant que les participants ne misent une dernière fois. Ensuite, chacun dévoile son jeu, en commençant toujours avec le dernier relanceur. A préciser, néanmoins, qu’au Texas hold’em, les joueurs sont libres d’utiliser, ou non, les cartes fermées qu’ils ont en leur possession.

Les particularités du Texas hold’em.

Le texas hold’em limit et le texas hold’em no limit.

le texas hold’em limit est une version dans laquelle les mises et les relances sont limitées. En effet, on n’y a droit qu’à trois relances et à une mise définie à l'avance. De plus, le joueur est obligé de parier à chaque tour et, à la fin de la pose de la quatrième carte, la mise double automatiquement. Dans la version du « pot limit », après qu’un joueur ait placé son enchère, les relances ne doivent jamais dépasser la limite de la somme existant dans le pot. Pour le texas hold’em no limit, la possession d’une somme conséquente est nécessaire car il n’y a pas de limite maximale pour les mises, et la limite minimale ne cesse d’augmenter à chaque pari. Néanmoins, afin de permettre à tous les joueurs de participer, la somme des jetons nécessaire, ou cave, est fixée au préalable.

Le all-in ou tapis.

Au texas hold’em, il est possible pour un joueur de miser en un seul coup tous les jetons qu’il possède. On dit alors que c’est un tapis, ou all-in. Quand cela se produit, un pot parallèle est créé, à côté du pot traditionnel. Ainsi, si le joueur qui a fait un tapis remporte la mise, il gagne le pot traditionnel, représentant la somme qu’il a misé. Le pot parallèle est gagné par celui qui a la deuxième plus forte combinaison. Cependant, au cas où un autre joueur remporte la mise, celui qui a fait un all-in est immédiatement éliminé.

Le kicker card.

Le kicker card apparait lorsqu'il y a une égalité entre deux joueurs qui remportent le pot. Alors, on détermine le véritable vainqueur, à partir d'une autre carte de la main, ne faisant pas partie de la combinaison. Celui qui a la carte la plus élevée, ou le kicker card, gagne. En cas d'égalité parfaite entre les joueurs, le pot est divisé entre les gagnants.


Alex "10" Martinez à votre écoute!

Alex martinez live_chat
Vous avez une question à propos du poker?
Quelque soit votre niveau, Alex "10" Martinez, spécialiste dans l'apprentissage du poker, est à votre écoute du Lundi au Vendredi de 9h à 18h !
Close